Berlusconi sur Arte

Ce soir mercredi, un superbe documentaire sur Berlusconi : corruption de juges, vote de loi taillée sur mesure, et j’en passe. Un très grand documentaire, comme on devrait en voir plus souvent. Mais cela débouche sur un débat interessant : pourquoi les reportages critiques vis à vis d’un pouvoir sont-ils toujours diffusés à l’étranger, et jamais dans les pays directement concernés ? En effet, la seule exception notable est Michael Moore aux Etats-Unis. En France, je ne me rappelle pas avoir vu sur le programme télé de documentaire en prime time (21h donc) sur la corruption du RPR ou du PS. Trop dangereux ? Un tel documentaire peut il avoir un impact sur une élection ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.